TabletPC'Corner

 
 
 
 
 
 
TabletPC'Corner Tests Modèles Toshiba Portege M700-11P : La continuité pour les Tablet PC de Toshiba
 
 

Toshiba Portege M700-11P : La continuité pour les Tablet PC de Toshiba

Envoyer Imprimer PDF

Toshiba rationnalise sa gamme de Tablet PC Portege avec la série Portege M700. Symbolisant l’union des modèles M400 et R400, le M700 reprend les points forts des deux produits, mais conserve quelques lacunes dommageables. Nous allons passer quelques lignes à regarder le Toshiba Portege M700-11P avec la configuration suivante:

  • Processeur : Intel Core 2 Duo T7250 à 2 GHz
  • Mémoire cache de niveau 2 : 2 Mo
  • Fréquence du bus frontal : 800 MHz
  • Mémoire vive installée : 2 Go de DDR2 – 667 MHz sur 2 barrettes
  • Taille de l’écran (diagonale): 12,1 pouces en WXGA (1280x800)
  • Capacité du disque dur : 120 Go en SATA II,
  • Jeu de composants (chipset) : Mobile Intel 965GM
  • Résolution de l’écran : 1280 x 800
  • Vitesse de rotation du disque dur : 5400 tours
  • Réseau local : Adaptateur réseau - mini PCI - Ethernet, Fast Ethernet, Gigabit Ethernet, IEEE 802.11a,b,g, n
  • Port infrarouge : 1
  • Modem : V92
  • Bluetooth : v2.0 EDR avec nombreux profils avec Pile Toshiba
  • Port USB v2.0 : 3 dont deux avec gestion de l’énergie pour périphérique externe même si le M700 est éteint
  • Poids : 2,1 kg
  • Taille : 305 x 239 x 37.4 (avant) / 39.4 (arrière) mm

Vue d'ensemble et postionnement

Toshiba a lancé au début de l’année 2008 le Toshiba Portege M700 qui concrétise la fusion de la gamme des Tablet PC du Géant nippon : le Portege M400 et le Portege R400. Hélas pas de cure d’amaifgrissement le nouveau modèle tirant plus du M400 avec un poids de 2,1 kg lecteur optique inclus; Il en résulte d’ailleurs une carrosserie améliorée, et une compatibilité parfaite avec les périphériques du M400. Plusieurs axes d’améliorations techniques ont été définis et tout d’abord la mise à jour matérielle : c’est toujours la plateforme Intel® Centrino® intégrant cette fois la technologie vPro™ avec le processeur Intel® Core™2 Duo T7250 qui est choisi. Avec 2 GHz en vitesse de pointe, la tablette délivre une puissance importante. La carte Wifi est la Intel® Wireless WiFi™ Link 4965AGN et le chipset le Intel® GM965 Express. La carte vidéo intégrée est la Intel Graphics Media Accelerator x3100 pouvant partager jusqu’à 384 Mo de mémoire centrale ; cette carte est certifiée Windows Aero, Windows Vista Business étant le système d’exploitation installé et privilégié, même si Toshiba fourni d’emblée le DVD de réinstallation pour Windows XP Tablet PC 2005 ; une excellente approche.

2 Go de RAM équipent la configuration standard mais hélas proposé en 2 barrettes de 1 Go de 667 Mhz, n’utilisant pas pleinement le bus système et obligeant en cas d’évolution vers les 4 Go de Ram possibles par le chipset à un changement intégral des barrettes mémoires, là ou la concurrence essaye de faire plus d’efforts en la matière.

La tablette est dotée d’un écran 12 pouces en technologie LED en résolution WXGA, résolution standard désormais chez les constructeurs de Tablet PC avec écran Wide et dispose d’un angle de vision supérieur à 140° aussi bien en mode paysage qu’en mode portrait. Malgré l’option LED qui est sensée améliorer la lisibilité en plein soleil, cet écran n’est pas vraiment utilisable en extérieur à cause de la nouvelle technologie tactile intégrée.

Un design compact qui donne une impression de lourdeur

Cette tablette, digne héritière du M400 reste massive et compacte ; elle est épaisse et peu agréable à utiliser en mode Tablette. Le système de ventilation actif est imposant et maintenant est parfaitement discrèt : un gros plus par rapport au M400 !

L’intégration d’un lecteur optique (lecteur graveur DVDR Multi) conforte l’aspect machine complète dans un poids somme toute raisonnable.

L’écran gagne le même système de callage que le R400 soit deux ergots massifs de part et d’autres de l’écran qui le contraignent dans sa position et le mode d’ouverture et la fixation de ce dernier aussi bien en mode Tablette qu’en mode portable. Cela permet certainement de réduire la liberté de rotation de l’écran mais renforce la solidité de la charnière de rotation de l’écran. D'ailleurs pour correctement réaliser la rotation de l'écran, il faut le mettre à 90° par rapport au chassis pour correctement sortir les ergots de leur zone d'attache, comme le Portege R400.

La connectique intégrée est très riche avec notamment un port VGA, un port PCCard (pas encore de passage à l’expressCard) , un lecteur de cartes SD I/O, MemoryStick et XD Cards, 3 ports USB 2.0 dont deux astucieusement placés sur le coté gauche, qui sont de plus suffisamment écartés pour les utiliser conjointement et dispose d’une fonction permettant de recharger un périphérique USB, même si la tablette n’est pas allumée, un port Ethernet GigaBits, un port Modem V92, un Firewire 400 4 broches sur la face avant.

La connectivité sans fils est riche avec le Bluetooth 2.0 EDR (pile Toshiba) le Wifi AGN par la carte Intel PRO Wireless 4965AGN, désactivables et activables à la volée à l’aide d’un bouton matériel, qui ne permet pas de distinguer quelle connexion wireless éteindre: tout est éteint lorsqu'on l'utilise !.

L’intégration d’une carte 3G+/3G/EDGE/GPRS/CSD de marque Novatel, La Novatel Expedite confirme la tendance de l’intégration native de ce type de connexion dans les Tablet PC Entreprise. Elle est rapide, et probante en mode 3G+ tout en consommant moins n'énergie que celle intégrée dans le Portege M400-170 que nous avons testé.

Des solutions entreprises et un écran dual touch … probant

Le lecteur biométrique intégré sur le coté droit de l’écran offre, avec le support d’une puce TPM 1.2, tout ce qui est nécessaire au chiffrement des données et à la protection du poste de travail. Microsoft Windows Vista intégrant par ailleurs la technologie BitLocker prenant en charge ces technologies. L’accéléromètre intégré offre une supervision du disque dur avec parquage automatique des têtes de lectures si un mouvement brusque est détecté. Par défaut, les réglages sont d’ailleurs trop sensibles, un Tablet PC devant, par définition, être plus manipulé qu’un portable classique. C'est un utilitaire qui est trop rapidement désactivé :)

le capteur biométrique est mal utilisé par le logiciel Protector Suite Software: le scan de la pulpe du doigt est poussif et il faudra bien faire attention à la façon dont vous enregistrez vos empreintes digitales.

Le Portege M700 est équipé d’une baie modulaire qui peut accueillir un lecteur optique (en standard un DVD Multi) mais aussi un disque dur complémentaire ; un connecteur sur le bas permet de le connecteur à des stations d’accueils spécifiques Portege. Cette évolutivité est interessante, mêmle si on aurait apprécié de disposer en plus d'un périphérique de tpe batterie étendue entrant dans la baie modulaire.


La plus grande évolution concerne l’intégration d’une double technologie d’écran à la fois tactile résistif et électromagnétique de marque Wacom. La société Wacom, pressée par de nombreux concurrents et le marché qui appelle a une intégration plus massive des technologies tactiles dans les ordinateurs portables, à conçu cette nouvelle technologie dual, permettant d’avoir el meilleur des deux modes : de la technologie électromagnétique de qualité utilisant des stylets sans batteries, technologie Wacom brevetée, et une technologie tactile résistive à l’aide d’un film. Le drivers de gestion interprète parfaitement soit l’usage du doigt, soit l’usage du stylet.

Il faut remarquer la qualité d’intégration exceptionnelle des deux technologies par Wacom pour cette solution : l’usage du doigt est probante, puisque la pulpe du doigt est parfaitement utilisable et non pas l’ongle comme d’autres dalles tactiles résistives le demandent. La tablette est ainsi très facilement utilisable, ouvrant un nouveau pan d’interactivité au niveau d’applicatifs entreprises, avec un usage au doigt facilité (formulaires avec gros boutons par exemple). L’usage du stylet est toujours possible et même préconisé pour avoir une numérisation des tracés d’écriture électronique parfaits

On notera toutefois, une précision médiocre de la technologie tactile sur les bords de l’écran, rendant relativement hasardeux la fermeture des fenêtres par exemple ; avec la technologie tactile, le pointage de précision est à oublier ...

La présence d’un film assurant la fonction tactile gène un peu dans la réflexion de la lumière et donne une impression de diffusion blanche / laiteuse des lumières réfléchies, mais aussi de la lecture des informations sur l’écran. Rien de dramatique, mais il faut toutefois le signaler.

Enfin notre principal regret va sur la résolution : seulement WXGA soit la même que pour le Portege R400 mais hélas pas le séduisant SXGA+ du portege M400 !

Le rajout de la webcam 1.3 MegaPixels, passage obligé désormais des machines entreprises, permet d’envisager un usage en VideoIP en véritablement condition de nomadisme, grace à la carte HSDPA intégrée.

Performance et Autonomie … héritées du Portege M400-170

Depuis les dernières générations de Portege M200 (fin 2005), la batterie conserve le même encombrement, le même design et la même capacité soit 4700 mAh pour 10,7 Volts. Aussi la fiche technique du constructeur n’évolue pas ou peu en annonçant 4h40 d’autonomie, alors que la machine est constamment améliorée en puissance et possibilités. Hélas, après de nombreux tests, sous Windows Vista Business, il nous a été impossible de dépasser les 3h30 d’autonomie et dans des conditions bien particulières : connexions Wireless désactivées, et profil en usage normal.

Par contre la puissance est encore une fois au rendez vous, avec le Intel Core 2 Duo T7250 à 2 Ghz: la machine est équilibrée avec un disque dur correct (SATA, 2,5 pouces, 5400 tours), et égale largement une machine de bureau dans un encombrement incomparable.

Le mode tablette est anecdotique et prouve encore une fois que cette machine est un ordinateur portable doté de la fonction Tablet PC : avec une épaisseur un peu trop importante qui apporte un inconfort manifeste lors des travaux d’écriture, l’utilisateur concerné par cet appareil l’emploiera plus facilement dans un bureau que sur le terrain. Un stylet standard Wacom est bien présent et joins dans le corps de l’ordinateur

Enfin, il n’existe toujours pas centre de supervision de la tablette qui permette de vérifier outre les mises à jour logicielle des drivers, le suivi des activations de périphériques ou la supervision de l’accéléromètre et des outils de sécurité, backup, etc etc ; ce manque de cohérence, dommageable en entreprise, est doublé d’une charge système importante, avec plus de 90 process lancés au lancement de Windows Vista qui nécessitent une sérieuse optimisation avant d’avoir une machine agréable et pertinente.

Conclusion

Le Toshiba Portege M700-11P est un ordinateur portable avec fonction Tablet PC intéressant, puissant, dans la droite ligne du Portege M400 (dont il mutualise les périphériques) et reprenant l’excellent écran du Portege R400.

Ouvrant de nouveaux aspects dans l’usage des fonctions tactiles au sein d’un ordinateur avec la dalle WACOM dual touch (tactile et électromagnétique), il préfigure la généralisation de cette technologie au sein des Tablet PC des différents constructeurs avec une qualité d’implémentation remarquable. Windows Vista d’ailleurs gère parfaitement ces deux modes, notamment avec son interface optimisée pour le tactile.

Proposé à un prix de 1850 Euros HT, on regrette le prix de l’excellence, dans une tendance à une forte chute des plateformes informatiques portables.  

Verdict

Très performante dans un poids de 2 kg, moyennement autonome, le Toshiba Portege M700-11P propose de nombreux raffinements tels qu’un écran LED en résolution WXGA seulement, un écran avec double technologie tactile résistif et électromagnétique de conception Wacom, la carte Novatel Expedite HSDPA, 3G, EDGE, GPRS, et une foule d’outils entreprises (lecteur biométrique, puce TPM, accéléromètre, …). La compatibilité parfaite avec les périphériques pour le Porteg M400 en fait une évolution naturelle.

Les Plus

  • Convertible de 2 kg robuste, solide et compact
  • Ventilation active très discrète par rapport à son prédécesseur,
  • Richement dotée coté sécurité : capteur biométrique, puce TPM,
  • Connectivité importante : Bluetooth 2.0 EDR, Wifi AGN, PC Card, Carte 3G+/3G/EDGE/GPRS/CSD intégrée, Lecteur de cartes memoires (MS/SD), VGA, 3 USB 2.0 dont deux founissent de l’énergie, même si le Tablet PC est éteint, et un FireWire 400
  • Ecran LED de qualité (12,1 pouces en résolution WXGA seulement)
  • Lecteur optique dans une baie modulaire pouvant acceuillir un second disque dur.
  • Une webcam 1,3 MegaPixels disponible
  • Exit la puce RAID spécifique du Portege M400, si complexe à prendre en compte lors de réinstallation ou de partitionnement avec des outils tiers

Les moins

  • Absence de ports DVI ;
  • Poids un peu élevé pour un Tablet PC en mode Tablette (2,1 kg) avec une prise en main moyenne en mode tablette à cause de l’épaisseur de l’ensemble.
  • Autonomie relativement faible (de 3 heures à 3h30),
  • Perte de la Puce RAID qui pouvait être utilile pour un Mirrorring matériel avec un disque dur dans al baie modulaire (Présente sur le Portege M400)

Les Spécifications :

  • Processeur : Intel Core 2 Duo T7250 à 2 GHz avec 2 Mo de mémoire cache
  • Mémoire vive installée: 2 Go de DDR2 – 667 en 2 x 1024 Mo extensible
  • Taille de l’écran : 12 pouces résolution 1280 x 800
  • Disque dur : 120 Go au format 2,5 Pouces 5400 tours / min SATA II

{gallery}articles/portegem700{/gallery}

 

 

Rétrolien(0)

Adresse URI pour un rétrolien sur cet article

Commentaires (3)

help me
j'ai besoin s'il vous plait des pilotes pour faire fonctionner la fonction tablet de mon pc toshiba m200 portege
aubin christ , 24 septembre 2011
Qu'est qu'il ont avec leur écrans
Mais pourquoi s'acharnent ils tous à faire des écrans moins bien que la génération précédente.
Pour les pilotes du m200 contacte moi sur 123bebop/boitemaildegoogle.smilies/wink.gif
Yes papa , 16 octobre 2011
comment fonctionne le pen de toshiba M700
svp comment fonctionne le tablet du mon pc toshiba M700 comment en ecrit avec le stylo est c qu'il besoin un pilote?? et merciii
adel , 06 janvier 2012 | url

Ecrivez un commentaire


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy